Dossier : Asustor AS5002T et Asustor AS5102T

Les fonctionnalités offertes :

Avec deux disques seulement, le choix du mode de stockage est bien sûr assez limité : il est possible de faire du JBOD en un ou plusieurs volumes , du RAID0 et du RAID1 et enfin du Single Disk. Un format original, qui n’existe pas sur d’autres NAS, est par contre présent : il est appelé MyArchive et consiste à se servir du disque 2 comme d’un disque amovible à extraire d’un Nas pour l’introduire dans un autre pour y retrouver ses données. Ce mode particulièrement intéressant nécessite deux appareils Asustor d’après ce qu’on peut lire sur le site du constructeur.

Principe de Asustor MyArchive

J’étudierai probablement cette fonctionnalité dans un tutoriel spécifique dès que je l’aurai apprivoisée ;-) . Cela est bien sûr rendu possible Nas allumé par le fait que les disques sont hotswap c’est à dire échangeables à chaud (pas besoin d’éteindre le Nas) quelque soit le mode volume utilisé.

On retrouve parmi les protocoles supportés, tous ceux qui permettent d’intégrer ces appareils dans un réseau d’entreprise pouvant être complexe.
Aux côtés de CIFS pour Windows, on retrouve AFP pour Mac, mais aussi NFS (plutôt utilisé en milieux Linux) ou encore iSCSI (avec Thin-provisionning) qui sert dans les entreprises utilisant la virtualisation sous Vmware, Xen ou HyperV . L’exploitation de ces NAS pour ce dernier usage  est particulièrement adapté puisque les ports réseaux sont agrégables suivant le protocole 802.3ad et supportent le Jumbo Frame. La gestion des Vlan est également prise directement en charge par le système. Le Wake On Lan est supporté par ces prises réseaux, ce qui peut s’avérer extrêmement pratique pour allumer son NAS à distance.

Il est possible d’avoir une troisième interface réseau grâce au support de certaines clés Wifi Usb, dont il faudra s’assurer de la compatibilité sur le site d’Asustor.

Pour les autres protocoles serveurs la panoplie est très complète puisqu’on retrouve HTTP, HTTPS, WebDAV, FTP , Rsync , Tftp , SSH , SNMP avec le support crypté pour certains .

Certains des protocoles supportés par les Asustor

De nombreuses fonctionnalités reposant sur ces protocoles permettent de connecter l’appareil à d’autres serveurs existants , que ce soit pour faire un backup d’un Nas Asustor sur un autre, ou pour connecter celui-ci à d’autres serveurs grâce par exemple à la fonction FtpExplorer : les utilisateurs n’ont qu’à cliquer sur le site FTP de leurs choix, préalablement mémorisé, pour s’y connecter rapidement.

Le NAS est également capable de monter directement des fichiers ISO en agissant comme un lecteur de CD/DVD . Et bien d’autres encore… Tout un programme de découverte dans de futurs tutoriels… :-)

De plus , ces fonctions se complètent par une liste plus qu’impressionnante d’applications supplémentaires à installer suivant les besoins de chacun : Asustor appelle cela l’App Central.

L'App Central permet d'enrichir les fonctions des Asustor à l'infini !

Les domaines couverts sont extrêmement variés puisqu’ils vont du multimédia en passant par les applications professionnelles, les serveurs en tout genre, et même des jeux tels que Minecraft ! Là encore, j’aurai l’occasion de revenir sur tout  cela dans de prochains tutoriels.

Ces appareils sont donc capables de répondre à une multitude de besoins. La question est dorénavant : un Asustor est-il simple à prendre en main ?

C’est ce que nous allons voir dans la page suivante.

Articles en relation avec celui-ci

Cette entrée a été publiée dans Dossiers/Tests, Informatique, Nas, Réseau, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.