Dossier : QNAP TS-653-Pro-8G au banc d’essai

Avec 6 baies de disques, le TS-653-Pro offre une grande souplesse d’approche du stockage. En utilisant ces 6 baies de manière individuelle avec des disques de 6 To (capacité maximale à ce jour) , c’est 36To que ce Nas peut offrir nativement, c’est à dire sans extension supplémentaire… Cela laisse le temps de voir venir ! Néanmoins , l’utilisation avec des disques montés en RAID semble plus appropriée… et ca tombe bien car le système  supporte le RAID0,1,5,6,10, 5/6/10+HotSpare et le JBOD. L’ensemble des baies supporte le Hotswap (échange à chaud) , et il est possible d’ajouter une unité d’extension Qnap UX-500P ou UX-800P (respectivement 5 et 8 baies) qui pourra bénéficier aussi du support de ces modes RAID.  Ce TS-653-Pro peut donc répondre à des constructions de volumes de stockage complexes et variés en fonction des besoins de chacun.

La renommée de Qnap s’est bâtie, entre autres, sur sa capacité à supporter un très large panel de protocoles réseaux, et a été novateur d’ailleurs dans certains domaines (comme je l’avais mentionné dans un article sur ce blog qui mettait en évidence ce qu’un Nas Qnap faisait, et que ne faisait pas un Nas Synology) .

On retrouve donc sa capacité à communiquer, les protocoles classiques  SMB/CIFS, AFP, NFS, FTP, Telnet, SSH, mais aussi UPnP, Bonjour, Snmp, Tftp, etc …et comme je le remarquai dans mon autre article, un mode de transfert des données appelé RTRR qui a pour avantage d’offrir la synchronisation en temps réel dans un sens ou dans l’autre y compris en se basant sur le protocole FTP. Le mode synchronisation dans les deux sens semble être apparu depuis et je testerai cela dans un tutoriel dédié à cette fonctionnalité particulièrement  intéressante de mon point de vue.

Comme Qnap est aussi un des acteurs mondiaux majeurs dans le domaine des NAS, il intègre donc d’autres protocoles plus évolués comme le iSCSI avec support du Thin-Provisionning dont on se sert dans les entreprises où l’on pratique la virtualisation… Le TS-653-Pro est d’ailleurs certifié pour les environnements VmWare, Xen et Hyper-V et pour lesquels il est un candidat parfaitement crédible comme support à ces plateformes grâce à son processeur quad-core et ses 4 interfaces réseaux qui supportent l’agrégation 802.3ad et les trames Jumbo.

De nombreux serveurs peuvent être mis en oeuvre pour assurer des services tels que  Http et Https pour l’hébergement de site Web, MySql pour les bases de données, mais aussi LDAP, Radius, VPN (client et serveur), Syslog, NTP, etc … Qu’on se rassure , la panoplie est complète … et des modules tiers existent dans l’App Center, comme on le verra plus loin, pour le cas où il manquerait quelque chose, comme par exemple un serveur de mail qu’on pourra choisir dans la rubrique Communication de l’App Center .

Le multimédia n’est pas en reste avec l’intégration de manière native d’un serveur iTunes, d’un serveur DLNA en plus de TwonkyMedia, d’une médiathèque , d’un serveur d’albums photo (Photo Station), de musique (Music Station), de vidéos (Video Station), etc…


Prise en charge native de la gestion du multimédia dans QTS 4.1.3

et des capacités de transcodage aussi bien en temps réel qu’en arrière plan ! Pour couronner l’ensemble, Qnap dispose d’une application baptisée HybridDesk Station qui propose un portail sur lequel les utilisateurs peuvent installer des applications TV comme XBMC et Chrome quand le NAS est branché par HDMI à une télévision.

Enfin, Qnap a mis au point une possibilité d’héberger dans son Nas des machines virtuelles grâce à Virtualization Station.

Qnap Virtualization Station

La Virtualization Station vous permet de créer, d’importer ou d’exporter des machines virtuelles sur un Turbo NAS de QNAP et supporte les différents systèmes d’exploitations des machines virtuelles tels que Windows, Linux et UNIX, avec l’aide d’une interface facile à utiliser. Cela fera bien évidemment l’objet d’un tutoriel pour une exploitation en condition réelle.

Le TS-653-Pro-8G présente donc toutes les caractéristiques d’un Nas ultra-polyvalent, aux fonctionnalités sans limites .
Passons à la prise en main de « la bête » ….

Articles en relation avec celui-ci

Cette entrée a été publiée dans Dossiers/Tests, Informatique, Nas, Réseau, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>