Test : BytePac de Convar, un produit avec des atouts indéniables

Le développement durable est un sujet toujours d’actualité, et qui va le rester fort probablement dans les années (décennies ? ) à venir…
L’informatique n’a pas toujours fait bon ménage avec la préservation des ressources de la planète car elle a souvent été source de déchets lors de la fabrication, puis source de consommation d’énergie lors de l’utilisation et enfin à nouveau source de déchets lors de sa mise au rebut.

Aujourd’hui, le fabricant allemand CONVAR nous propose une solution originale pour contenir nos disques durs externes au format 3’1/2 ou 2’1/2 d’interface SATA (ou IDE en option) avec pour objectif premier le développement durable. En effet, le boîtier d’accueil est 100% en … carton !

L’idée qui domine avec ce système BytePac est de réduire au minimum l’ensemble des composants électriques permettant la mise en relation du disque dur externe avec un ordinateur, tout en offrant la possibilité d’avoir un nombre important de disques durs externes, sans pour autant avoir de manipulations compliquées, le tout dans un boîtier respectueux de l’environnement.
Pour arriver à cette fin, le constructeur propose de placer les disques durs externes dans un boîtier en carton et d’y connecter l’appareillage électrique de manière externe. Le format des boîtes n’est pas sans rappeler les anciennes cassettes vidéos VHS . Cela a l’avantage de présenter un rangement aisé lorsqu’on possède plusieurs de ces boîtiers.

Les disques durs sont alors protégés par cet emballage en carton, qui, au demeurant, est un  isolant phonique correct, et cette solution de stockage reste facilement transportable. L’aspect extérieur du carton rappelant les boîtes d’archives papiers classiques, il est même possible d’envisager un étiquetage rappelant le contenu du disque dur.  Si l’aspect « carton » vous déplaît ,il est alors possible d’égayer l’emballage à partir de patrons fournis sur le site du constructeur.

 

L’emballage lui-même est d’épaisseur suffisante pour protéger le disque. Par contre, je trouve que le suremballage dans lequel se glisse la boîte contenant le disque pour éviter une ouverture impromptue, est d’épaisseur insuffisante, et pourrait se déchirer facilement. D’ailleurs, à force de manipuler l’ensemble (ce qui à priori ne devrait pas être le cas dans un usage normal), j’ai fini par l’abîmer un peu, mais rien de grave !

La connectique fournie est complète pour traiter convenablement tous les disques Sata. En effet, sont fournis un câble standard Sata – eSata , la partie alimentation Powerbox + adaptateur électrique (12v-2.0A de 24W maximum) et un câble adaptateur eSATA-USB2 (compatible USB3).

Un adaptateur SATA-IDE pour utiliser des disques IDE est vendu en option pour 16€ actuellement sur le site eSHOP de Convar .

La présentation par Convar de son produit BytePac :

Comme on le voit sur cette vidéo, la manipulation du produit est très simple.

Concernant les performances, les résultats sont honnêtes sans plus, mais je ne pense pas que l’objectif recherché soit réellement celui-ci pour ce type de produit. Il s’agit davantage d’avoir une solution d’archivage en grand nombre, protectrice du matériel et respectueuse de l’environnement, pour un coût tout à fait abordable.

Le BytePac est un produit également « Socialement Responsable » puisqu’il est produit dans le centre de Pirmasens  en collaboration avec la fondation Heinrich Kimmle – qui a pour but de faire progresser les personnes handicapées et de les aider à s’intégrer dans la société par le travail.

Au final, c’est un produit qui a son côté séduisant pour les aficionados des produits « verts » et des coûts réduits, avec une grande facilité d’archivage.
Par contre, il ne faudra pas trop le malmener, les chocs répétés seront destructeurs à force… mais le coût et la simplicité de changer pour un nouveau boîtier peuvent plaider aussi en faveur de ce produit.  A un peu moins de 40 euros le kit de 3 boîtes avec la connectique , puis 14euros le pack de trois boîtes supplémentaires, c’est un coût imbattable pour héberger un grand nombre de disques externes.
Des atouts indéniables donc pour ce produit original qui ne place pas la performance sur le plan purement technique.


Articles en relation avec celui-ci

Cette entrée a été publiée dans Dossiers/Tests, Informatique, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>