Actu : Mega, le remplaçant de MegaUpload, c’est parti !

Ca y est !  Mega, le remplaçant de MegaUpload est en ligne … Un coffre-fort gratuit de 50 Go est à disposition des utilisateurs du monde entier…

Passons en revue les quelques informations publiées concernant ce nouveau service qui vient de voir le jour vers 19h00 heure Française ce jour. Mega est né à la suite de la fermeture par les autorités Américaines du célèbre site de téléchargement Megaupload qui permettait l’accès à du téléchargement de fichiers illégaux.

Kim Dotcom (alias Kim Schmitz), son concepteur, a été libéré sous caution avec de nombreuses contraintes l’obligeant à ne pas (ou peu) quitter son domicile.

Cela ne l’a pas empêché de proposer, avec trois autres de ses amis, ce nouveau service d’hébergement de fichiers repose sur un élément essentiel : le cryptage des données hébergées suivant un protocole RSA-2048 bits pour les partages secrets entre utilisateurs et le « cloud drive »,  et AES-128 pour les transferts « en vrac ». Ainsi, même en cas de perquisition des serveurs par la justice, cela rend responsable l’utilisateur du service et non  le service lui-même puisque les propriétaires de Mega ne peuvent connaitre le contenu sans cette clé :

« Contrairement à la plupart de nos concurrents, nous utilisons une partie de l’art des technologies de cryptage basé sur navigateur où vous, et pas nous, contrôlez les clés . »  Kim Dotcom

 

Plusieurs offres sont disponibles : 3 payantes et une gratuite .

L’offre gratuite permet de bénéficier de 50 Go dans le « Cloud Drive »  de Mega sur simple inscription où il faut choisir un identifiant, donner son email et choisir un mot de passe suffisamment robuste.

Les trois autres offres proposent :

  • Pro I : 500GB de stockage avec une bande passante de 1TB pour 9.99€ / Mois
  • Pro II : 2TB de stockage avec une bande passante de 4TB pour 19.99€ / Mois
  • Pro III : 4TB de stockage avec une bande passante de 8TB pour 29.99€ / Mois

L’interface est d’ores et déjà entièrement francisée (et disponible dans bien d’autres langues) laissant penser qu’une grande préparation en amont a été faite  par les dirigeants, prévoyant un rush mondial qui visiblement se réalise actuellement puisque Kim Dotcom publiait sur son Tweeter :

et le nombre d’inscrits semble avoir été un record en une heure d’existence  :

Info ou intox tellement par le passé Kim Dotcom s’est montré  doué en communication ? Il est fort probable que ce soit info tellement ce genre de service était attendu d’un très grand nombre d’internautes adeptes du téléchargement.

Mais vue la technologie employée, il n’est pas non plus à exclure que bien d’autres utilisateurs du Net, y compris des petites entreprises, trouvent un moyen commode d’héberger à faibles coûts certaines de leurs données personnelles et confidentielles à termes, une fois que le service aura subit un peu l’épreuve du temps car là encore son concepteur s’attend à quelques difficultés puisqu’il dit :

« L’industrie de contenu va réagir avec une vive émotion. Le gouvernement américain essayera probablement de détruire ce nouveau site. (…). Mais je ne les laisserai pas me stopper. »

D’ailleurs, le site précise qu’il conserve les adresses Ip de connexion aussi bien pour des besoins de statistiques, d’aide et de support,  que des besoins légaux.

Notons que le site Mega recommande l’utilisation de Google Chrome plutôt que ses concurrents Internet Explorer 10 ou Firefox 18 , et encore moins Opera ou les versions précédentes de ces navigateurs, à la fois pour des raisons de sécurité que de performances en général, notamment pour l’implémentation de HTML5 et l’utilisation d’API avec JavaScript. Notamment, il est possible de charger tout un dossier avec Chrome mais pas avec les autres navigateurs ( voir l’aide)

Coté mobilité, aucune application n’est actuellement disponible , mais on peut lire que : « MEGA a été optimisé pour les navigateurs de bureau. Nous travaillons dur pour que MEGA soit entièrement compatible avec tous les appareils mobile majeurs et tablettes. Vous pouvez vous attendre à des applications personnalisées pour votre appareil mobile favori dans un avenir proche. »

Enfin, j’essaierai de compléter les informations ci-dessus, au fur et à mesure qu’elles seront connues !

Le service est accessible en https à l’adresse :  https://mega.co.nz

Articles en relation avec celui-ci

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Réseau, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>