Dossier : Test du Thecus N5550, un nas 5 baies à hautes performances

Prise de contact : la configuration du premier disque dur

Lorsqu’un disque est inséré pour la première fois, un assistant d’aide à la configuration est alors disponible. Il commence par demander différentes informations pour recevoir par email les notifications en provenance du Nas . Une seconde étape propose alors de configurer les disques durs, notamment en choisissant le type de RAID que l’on choisit de mettre en oeuvre ainsi que le type de formatage (Ext3, Ext4 ou XFS). Dans mon cas, n’ayant actuellement qu’un seul disque dur de disponible, je n’ai guère eu le choix… mais ce sera l’occasion de faire un tutoriel plus tard pour expliquer comment augmenter la capacité.

Une troisième étape permet alors d’ajouter un utilisateur supplémentaire.

Un ultime écran invite alors à confirmer les paramètres puis, une fois validé, la configuration s’exécute et il ne reste plus qu’à patienter pour que le Nas devienne pleinement opérationnel.

La procédure de mise en route est donc très simple, réduite aux étapes indispensables, permettant ainsi de rendre l’appareil très rapidement fonctionnel, en laissant pour plus tard les autres paramètres à configurer, notamment au moment où ils seront effectivement nécessaires.

Cette stratégie de configuration choisi par Thecus laisse ainsi le temps au novice de se familiariser progressivement avec les différentes facettes des fonctionnalités de son appareil, et à l’habitué d’atteindre directement l’essentiel de son objectif en un minimum de temps.

Quand le formatage du disque dur est terminé,on constate que des dossiers par défaut sont automatiquement créés.

Certains sont réservés au système (tel que snapshot par exemple) , tandis que d’autres servent au montage de périphériques externes (Usb ou esata) ou à l’hébergement de ressources médias ( _NAS_Picture_ par exemple pour les photos ou iTunes_music pour le serveur iTunes. ).

Bien évidemment il est possible dans le menu Stockage->Répertoires de l’interface d’administration d’en ajouter,de les personnaliser et de les partager. Il est alors possible de choisir immédiatement à la création d’un nouveau dossier s’il sera Public ou non et de lui attribuer les droits d’accès (ACL) pour des groupes ou/et des utilisateurs qu’ils soient définis localement ou sur un serveur LDAP ou ADS. On a vraiment tout sous la main, puisqu’on peut également déclarer si le nouveau dossier créé sera navigable sous SMB/CIFS et de son accès par NFS , tout ceci sans quitter le menu Stockage->dossiers partagés. A l’usage cela se révèle assez efficace. Mais justement, parlons d’usage au quotidien dans la page suivante…

 

Articles en relation avec celui-ci

Cette entrée a été publiée dans Dossiers/Tests, Informatique, Nas, Réseau, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Dossier : Test du Thecus N5550, un nas 5 baies à hautes performances

  1. Mr Xhark dit :

    L’interface par rapport à Synology (packages, ipkg, etc.) me semble bien pauvre non ? Il manque aussi un tuner TNT si sortie HDMI à mon goût !

    • Sam dit :

      Effctivement, l’interface du Thecus est moins « esthétique » que l’interface DSM de Synology, mais elle n’en est pas moins clairement organisée. Le Thecus présente d’indéniables qualités fonctionnelles. Par exemple en milieu professionnel le Thecus propose un initiateur iSCSI que Synology ne propose pas. Synology offre la possiblité brancher de brancher une clé USB TNT … mais pas de sortie HDMI. De même Qnap propose le RTRR mais pas Synology…
      De mon point de vue on en est « aux balbutiements avancés » (formulation curieuse certes mais qui reflète l’ébullition qu’il va y avoir très prochainement dans le domaine des NAS à mon avis) . Qnap propose par contre à la fois l’HDMI et le support de clé USB Tnt ainsi qu’un module de visualisation mais il semble que ce soit encore perfectible. Dvico proposait le TviX DUO S1 qui faisait HDMI, FullHD mais la partie « nas/stockage » était rudimentaire… Le premier de ces constructeurs qui fédèrera cela « convenablement » prendra une longueur d’avance auprès des particuliers…
      Rien n’est totalement « tranché » entre ces trois « grands » à mes yeux dans le domaine des NAS … chacun ayant encore quelques particularités bien appréciables.

  2. Coendou dit :

    Bonjour,

    Bon article !
    Concernant le tuner TNT (DVB-T), il est possible d’en ajouter un :

    Il serait utilisable avec XBMC (regarder et enregistrer), ce que je ne peux pas confirmer, n’ayant pas de TNT dans ma région…