Tips SLM2008 : Activer SNMP sur un switch Cisco SLM2008

Je vous parlais dans mon précédent dossier/test dont le sujet était le switch Cisco SLM2008 de la possibilité d’activer SNMP sur ce switch.

En effet, Cisco semble avoir implémenter cette fonctionnalité dans son matériel mais ne donne pas de possibilité de l’activer par l’interface Web.
Sur le site Chrooted, Blog de Romain Boissat, et le forum du support Cisco (David Holland) une méthode est proposée par le biais d’un script Perl (fourni en téléchargement dans son article) a exécuter sous Linux .

Pour ma part, voici comment j’ai procéder avec mon switch SLM2008 en version de firmware 2.0.0.10, et en utilisant une version de Ubuntu (tournant dans une machine virtuelle sous VmWare en mode bridge pour son interface réseau)

  1. Choix d’une adresse Ip compatible avec mon réseau local pour le switch : 192.168.0.245
  2. Téléchargement du script enable_snmp.pl sur le site Chrooted Blog
  3. Modifier les propriétés du fichier Perl pour l’autoriser à s’exécuter : chmod +x enable_snmp.pl
  4. Exécution du script

Execution du script

Lors de l’exécution du script j’ai eu à renseigner :

  1. l’adresse Ip du switch
  2. le nom de l’administrateur du switch et le mot de passe. Comme j’avais conservé ceux par défaut, j’ai juste eu besoin de valider les choix proposés par défaut.
  3. Il m’est alors demandé les Community string de SNMP. J’ai là encore, pour les besoins de ce descriptif conservés ceux fournis par défaut et que l’on trouve classiquement à savoir  public et private.
  4. un message indiquant que SNMP est en principe activé doit s’afficher.

Pour s’assurer que ceci est bien le cas , on pourra utiliser la commande snmpwalk (après le cas échéant avoir installé le paquet  snmp  (client) de sa distribution Linux. On procède alors ainsi :

snmpwalk -c CommunityString Ip_du_Switch -v 2c


ce qui dans mon cas donne :
snmpwalk -c public 192.168.0.245 -v 2c

Lecture SNMP du SLM2008 avec snmpwalk

Sous Windows, différents logiciels existent pour lire les trames Snmp. On pourra par exemple utiliser freesnmp qui est léger et gratuit avec une interface d’utilisation très simple.

Comme la MIB constructeur n’est pas fournie par Cisco, il reste un peu de travail pour exploiter pleinement les informations dans un logiciel ou une plateforme de supervision…

Articles en relation avec celui-ci

Cette entrée a été publiée dans Astuces/Tips, Réseau, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>