Test de la carte mémoire wifi Eye-Fi Pro X2 8Go (avec géolocalisation) pour appareil photo numérique

Juste avant de partir en vacances, j’ai pu lire sur le site Zebulon.fr le test de ZzGeek sur la carte Wifi avec géolocalisation au format SD de Eye-Fi pour les appareils photos numériques .

Cette carte présente la particularité d’être wifi et intègre des fonctions de géolocalisation. Le principe est le suivant (de ce que j’en ai compris) :  lors de la prise de vue, la carte de Eye-Fi détecte la présence des points Wifi environnants (s’il y en a) et mémorise leur adresse MAC dans les informations EXIF de la photo.
Lorsque la carte est « vidée » de son contenu dans un ordinateur à l’aide du logiciel fourni avec la carte, ces informations d’adresses MAC sont comparées avec une base de données (Wifi Positionning System : WPS) de points wifi répertoriés et localisés. La correspondance donne alors la localisation de la photo.

Comme on le voit, cela ne remplace pas une tête GPS dédiée à la prise de vue , mais pour un peu moins de 100 euros la carte, on peut obtenir des photos automatiquement géolocalisées…

Juste avant de partir, j’ai donc acheté une telle carte pour la réalisation de mes photos de vacances. Après une semaine de test, je vous livre ci-dessous mes impressions.

Cette carte nécessite d’être paramétrée avec le logiciel fourni par Eye-Fi, disponible pour environnement Windows et Mac Os, mais à ce jour pas sous Linux. Dans ce dernier cas, il faudra prévoir d’installer une machine virtuelle Windows pour pouvoir l’utiliser .

Dans les différents paramétrages disponibles, étudiés en détails dans le test sur Zebulon.fr, on choisira le mode de transferts des photos prises, et on choisira d’activer ou non la fonctionnalité de géolocalisation des photos.

Les 8 Go qu’offrent la capacité de stockage de la  carte est plus que conséquente pour la réalisation de clichés. On peut le cas échéant passer plusieurs jours sans décharger l’appareil ou faire systématiquement tous ses clichés en RAW+JPG sans avoir craintes de manquer de place.
Un mode de configuration spécifique de la carte, permet lors de la présence de l’ordinateur sur lequel est installé le logiciel Eye-Fi Center, de transférer en permanence les photos prises et de les effacer de la carte lorsqu’un seuil d’occupation est franchi, afin de ne ‘jamais’ se retrouver à court de place.
Ce mode s’est avéré pratique pour moi pour afficher directement sur l’écran de mon ordinateur portable des prises de vues d’essais. Pas besoin de brancher de câbles ou sortir la carte mémoire de l’appareil photo puis de l’insérer dans l’ordinateur pour voir les photos en grand sur mon écran : celles-ci ont commencé leur transfert au bout de quelques secondes vers mon ordinateur.  C’est un aspect commode en terme de réduction des différentes manipulations inhérentes au déchargement des photos.
On pourrait croire que c’est un truc de « feignant » de ne pas avoir à sortir sa carte ou brancher son câble, mais il est clair qu’à l’usage, c’est super pratique et on prend vite goût à s’affranchir du traditionnel rituel de transferts des photos.

Concernant la géolocalisation, celle-ci s’effectue sur un fond de carte Google Maps.
A l’issue de différentes balades et visites, j’ai pu constater comme on pouvait s’y attendre que toutes mes photos ne sont pas trouvées géolocalisées…
En effet, loin s’en faut… mais tout de même, cela fonctionne pas mal quand on ne demande pas l’impossible ! Je m’explique .
Tout ce qui a été randonnée dans la nature, loin de tout point wifi, mes photos n’ont pas pu être géolocalisées. Par contre, lors de visites de villes ou de musées, la plupart des photos ont été correctement localisée à peu de choses près. En effet, une église est correctement placée, tandis que pour la même ville traversée par une rivière et disposant de quais à bateaux, la localisation s’est avérée un peu moins précise, en plaçant la photo à une cinquantaine de mètres (peut-être 100m tout au plus) du point réel de prise de vue. J’explique cela par la plus grande distance qui me séparait des points Wifi disponibles à proximité.

Pour des photos souvenirs, cette précision de géolocalisation me suffit et s’avère très pratique pour se remémorer du lieu où a été prise la photo. Dommage que pour certaines photos de falaises surplombant la mer, ce ne soit pas le cas… Pour cela, rien ne remplacera la véritable tête GPS dédiée à l’appareil photo.

Enfin, j’ai pu constater avec plaisir que la localisation des photos était correctement décodée par le Photostation 4 de mon nas Synology .

Je vais continuer à explorer les autres fonctionnalités de cette carte et des services associés fournis par Eye-Fi et le cas échéant, j’en ferai un nouveau commentaire sur ce site.

 

Références :

 

Articles en relation avec celui-ci

Cette entrée a été publiée dans Dossiers/Tests, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>